Claude Boisnard

Tango_Orient_3_246

Rien de plus complexe que de photographier le tango argentin. Rien de plus difficile que de le faire en Noir et Blanc. C’est ce défi que relève le photographe Claude Boisnard depuis plus de 3 ans. De centaines de clichés, Claude Boisnard en a retenu une 20aine qui seront exposés  lors de ce 10ème anniversaire de Tempotango.

Discret, souvent en retrait, choisissant un angle pour saisir une lumière, un pas ou un regard,  Claude Boisnard tout en restant dans l’ombre des milongas, a su fixer l’abrazo, l’intimité de cette danse unique au monde.

Devenu ami avec quelques uns d’entre nous, liés par la passion commune pour le mouvement, le temps suspendu,  le photographe a saisi ces moments dans les milongas de la Région.  Ces ombres et ces lumières, ce noir et ce blanc,  ces quelques taches de couleur,  moments presque volés, vous sont rendus aujourd’hui grâce à cette exposition.

 Page Facebook